fr | en
Connu pour ses exploits incroyables pour l’époque dans la stratosphère et au fond des mers, Auguste Piccard est avant tout un physicien génial qui a testé lui-même toutes ses inventions : la capsule pressurisée et le ballon stratosphérique qui ont ouvert la voie à l’aviation moderne, le Bathyscaphe qui s’est posé au fond de la Fosse des Mariannes, mais aussi la balance et le sismographe les plus précis de son temps. Ami d’Albert Einstein et de Marie Curie, il est un savant universel qui découvre l’Uranium 235 et se passionne déjà pour la protection de la nature. De quoi comprendre pourquoi Hergé s’en est inspiré pour le personnage du Professeur Tournesol.

Auguste Piccard, né le 28 janvier 1884 à Bâle (Suisse), professeur de physique à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Zürich, puis à l’Université de Bruxelles, ami d’Albert Einstein et de Marie Curie, ouvre la voie à l’aviation moderne et à la conquête spatiale en inventant le principe de la cabine pressurisée et du ballon stratosphérique. Testant toujours lui-même ses inventions, il effectue les deux premières ascensions dans la stratosphère (à 15’780 puis 16’201 mètres d’altitude en 1931 et 1932), y étudie les rayons cosmiques et devient de fait le premier homme à voir de ses propres yeux la courbure de la Terre. Pour la première fois, un être humain a pénétré dans la stratosphère et a démontré qu’il est possible de survivre longtemps au-dessus de la limite des 5000 mètres considérée alors comme infranchissable.

© Archives Piccard
© Hergé

Le ballon stratosphérique et le bathyscaphe l’ont fait entrer dans l’histoire, Hergé l’a fait entrer dans la légende, sous les traits du professeur Tournesol.

Depuis cet exploit, qui fit à l’époque autant de bruit que le premier pas sur la Lune, Auguste Piccard a compté parmi ceux dont les inventions ont changé la face du monde. La voie est ouverte au transport de millions de passagers, de manière rapide et à haute altitude, là où la faible densité de l’air permet de consommer beaucoup moins de carburant. Appliquant le principe de son ballon stratosphérique à l’exploration des abysses, il invente et construit un sous-marin révolutionnaire qu’il appelle le Bathyscaphe. Le premier prototype lui permet de valider le concept en plongeant en 1948 à Dakar avec Théodore Monod. Mais le mauvais temps endommage le flotteur et le sous-marin sera cédé à la marine française.

© Archives Piccard

La question maintenant n’est pas tant de savoir si l’homme pourra aller encore plus loin et peupler d’autres planètes, la question est de savoir comment s’organiser de façon à rendre sur Terre la vie de plus en plus digne d’être vécue

Auguste Piccard

Auguste s’attelle alors avec son fils Jacques à la construction de son deuxième bathyscaphe, le Trieste. En plongeant avec Jacques à 3150 mètres en 1953, il devient l’homme des extrêmes, celui à être à la fois monté le plus haut et descendu le plus bas. Pas étonnant dès lors que le dessinateur Hergé s’en inspire comme l’archétype du savant et le prenne dans ses aventures de Tintin, comme modèle pour son Professeur Tournesol. Déjà préoccupé par la protection de l’environnement et l’avenir des ressources naturelles en 1942, il écrit un article où il fait œuvre de pionnier en prônant le recours à l’énergie solaire et aux pompes à chaleur. Il s’éteint à Lausanne le 25 mars 1962 à l’âge de 78 ans.

© Archives Piccard

© Archives Piccard

« Voyez-vous, mon père est un savant. Mais quand il a travaillé pendant des années dans son laboratoire, il tient à faire les grands essais lui-même, personnellement. C’est pour étudier les rayons cosmiques qu’il construisit le premier ballon stratosphérique; mais c’était aussi pour montrer les possibilités de la cabine étanche qu’il avait inventée, qu’il monta personnellement dans la stratosphère. Il voulait ouvrir les portes de la navigation à grande altitude. C’est chose faite maintenant. Et c’est une autre porte que nous avons ouverte avec le bathyscaphe, ce ballon sous-marin. »

Jacques Piccard

© Archives Piccard

« Ainsi, c’était donc simple: vous désirez aller dans un domaine inconnu, un monde ou personne d’autre n’a jamais été ? Vous inventez un engin et vous l’utilisez ! Cet engin-là était bel et bien un ballon. Démonstration dans toute sa simplicité du principe d’Archimède, il descendait quand il était plus lourd que l’eau, et remontait quand il était plus léger. La cabine qui mettait les observateurs à l’abri de l’eau et de la pression devait, pour résister aux grandes profondeurs, être plus lourde que l’eau déplacée. Elle était donc fixée intimement à un «flotteur», un grand réservoir léger contenant de l’essence, comme un ballon contient du gaz. Il y avait à bord du Trieste 100000 litres d’essence, de quoi faire 25 fois le tour de la terre avec une voiture moyenne. En surface, le bathyscaphe flottait grâce à des water-ballasts vides. Pour amorcer la plongée, l’eau embarquée dans ces ballasts alourdissait le bathyscaphe de 14 tonnes. Pour monter il suffisait, toujours comme un ballon, de lâcher du lest; ce lest était formé de grenaille de fer retenue par des électro-aimants. Dans n’importe quelle circonstance, couper le courant faisait remonter en surface; même un accident, une panne électrique vous faisait donc automatiquement «retomber vers le haut». Ce système était d’une géniale simplicité. »

Robert Dietz

© Archives Piccard © Archives Piccard
© Archives Piccard © Archives Piccard
© Archives Piccard

Son frère jumeau, Jean, qui a émigré aux Etats-Unis comme professeur de chimie, y effectue, avec son épouse Jeannette, une autre ascension stratosphérique. Un de leurs trois fils, Don, sera avec Ed Yost dans les années 60 le pionnier du développement de la montgolfière moderne.

© Archives Piccard

Si Auguste Piccard, commandeur de la Légion d’Honneur et de l’ordre de Léopold, est connu pour ses inventions spectaculaires, il n’en est pas moins aussi un savant génial et universel : sa thèse de physique concerne l’aimantation de l’eau, il découvre l’Uranium 235, qu’il nomme alors l’Actinuran, mène en ballon une expérience qui prouve la validité de la théorie de la relativité d’Einstein au moment-même où celle-ci est remise en question, et construit la balance, le galvanomètre et le sismographe les plus précis de l’époque. Son exactitude légendaire lui vaut le surnom de « décimale supplémentaire ».

© Archives Piccard © Archives Piccard
© Archives Piccard © Archives Piccard
© Archives Piccard
© Archives Piccard
Anecdotes et questions
© Archives Piccard
ballon FNRS 1

Ballon d’exploration et de recherche scientifique
Commanditaire: Fonds National de la Recherche Scientifique (FNRS) belge
Sur initiative du roi Albert 1er de Belgique


Fiche technique en PDF

" Ce contenu a été développé et appartient
au Musée du Léman, tous droits réservés"

Anecdotes sur
ballon FnRS
En hommage

Le Fonds national Belge de la recherche scientifique, créé à l’initiative du roi Albert I, finance la construction du ballon. en cet hommage, Auguste Piccard appelle son ballon Fnrs.

Vol no 13 !

A 16 000 m d’altitude, dans la stratosphère, la pression de l’air n’est qu’un dixième de ce qu’elle est au niveau de la mer et la température est de -60° c! L’homme ne peut survivre qu’à l’intérieur d’une cabine étanche. Le premier vol dans la stratosphère est la 13e ascension en ballon d’Auguste Piccard… ce dernier se moque de ce chiffre 13 en disant, à l’instar de son ami einstein: « dieu ne joue pas aux dés ! »

Port du casque obligatoire !

Les Autorités allemandes tentent d’interdire le vol. Piccard est suisse et membre de l’Aéro-club de Berne, il obtient l’autorisation de la suisse. Puis, en dernière minute, les Allemands imposent le port du casque. Mme Piccard en improvise deux avec les moyens du bord, corbeilles et coussins, permettant à Auguste Piccard et son équipier Paul Kipfer d’obtenir les autorisations nécessaires ! durant le vol, le coussin servira de coussin et les paniers de vide-poche

Plus d’eau à bord !

La cabine étanche est peinte d’un côté en blanc et de l’autre en noir. cette idée doit permettre le maintien d’une température agréable dans la cabine, le jour et la nuit. Malheureusement, le moteur prévu pour exposer la face voulue au soleil est endommagé au décollage. Les explorateurs passent de -0 à 40° c ! Avec cette chaleur, l’eau manque vite à bord. on récupère la condensation sur les parois pour boire un peu… A cause d’un problème de valve, le ballon met plus de temps à revenir, la presse annonce pour morts, ces audacieux qui ont osé aller fouiller le ciel….

Découverte sur le glacier du Gurgl

Cette poignée de porte qui équipait la cabine du Frnsavait été égarée en 1931 juste après l’atterrissage... redécouverte par hasard en 1990 par un alpiniste autrichien, elle est offerte à Bertrand Piccard, devenu aérostier lui aussi, en hommage à son grand-père…

Un record à battre

Interviewé sur le risque que ses records soient battus, Piccard a alors répondu : « ce sera un beau jour pour moi quand d’autres ballons stratosphériques me suivront et atteindront des altitudes supérieures à la mienne. Mon but n’est pas de battre ni surtout de maintenir des records mais d’ouvrir un nouveau domaine à la recherche scientifique et à la navigation aérienne… »

" Ce contenu a été développé et appartient
au Musée du Léman, tous droits réservés"

QuestIons sur
le ballon FnRS

Au ProF. Auguste PIccArd
et Au ProF. JAcQues PIccArd

Prof. Auguste Piccard

  • Avez-vous fait des études sur la radioactivité ?
  • Pourquoi êtes-vous monté dans la stratosphère ?
  • Que signifient les lettres FNRS ?
  • Comment s’est passé le 1er vol dans la
    stratosphère ?
  • Quelles ont été les conséquences pratiques de vos vols dans la stratosphère ?

Prof. Jacques Piccard

  • Avez-vous eu peur pour votre père ?
  • Comment votre père était-il habillé pour ses expéditions ?
video

" Ce contenu a été développé et appartient
au Musée du Léman, tous droits réservés"

Le Musée du Léman est dépositaire des archives de la famille Piccard, le FONDS AUGUSTE ET JACQUES PICCARD, ET D’UNE COLLECTION BERTRAND PICCARD. Son exposition permanente permet de suivre ces 3 générations à travers leurs inventions et leurs exploits

www.museeduleman.ch

" Ce contenu a été développé et appartient
au Musée du Léman, tous droits réservés"

© Gulfstream © Gulfstream

- medias -

articles

le-professeur-piccard
Le professeur piccard,

l’Explorateur de la stratosphère

le-professeur-piccard
la-suisse-a-lhonneur
la suisse à l’honneur

grâce aux aéronautes piccard Et KipfEr

la-suisse-a-lhonneur
a-la-conquete-de-la-stratosphere
à la conquête de la stratosphère
la-science-et-la-vie
la science et la vie
la-science-et-la-vie
notre-glenn-sappelait
notre glenn s’appelait
^