fr | en
Démocratie énergétique : une solution gagnant-gagnant
20/03 - 2017

Démocratie énergétique : une solution gagnant-gagnant

Énergies propres et solutions efficientes rapprochent écologie et économie. La démocratie énergétique – outil puissant qui confère aux citoyens un rôle dans leur avenir énergétique – ouvre de nouvelles perspectives pour les énergies propres, l'emploi et l'innovation. Il nous faut à présent des pionniers pour avancer des idées et les concrétiser. Des événements comme le Dialogue de Berlin sur la transition énergétique constituent une plate-forme idéale.

Il y a près d'une décennie, Sir Nicholas Stern décrivait le changement climatique comme le résultat de défaillances du marché qui finiraient par engendrer un coût énorme pour notre société. Selon lui, la promotion urgente de rapides avancées technologiques était la clé pour atténuer le changement climatique. Et tandis que nous sommes encore loin d'une complète correction du marché, des signes montrent que nous sommes peut-être à un tournant.

Les chiffres qui viennent d'être publiés par l'AIE montrent que pour la troisième année consécutive les émissions mondiales de carbone sont restées stables malgré la progression de l'économie mondiale. C'est la preuve d'un découplage constant entre émissions mondiales et activité économique.

 

Intervention de Bertrand Piccard au Dialogue de Berlin sur la transition énergétique. Début du discours à 06:08

Et tandis que les opportunités considérables qu'apporte la transition énergétique sont de plus en plus reconnues, des risques apparaissent ; si les gouvernements sont sérieusement engagés sur la question du changement climatique, ce que suggère la ratification de l'Accord de Paris sur le climat, la valeur marchande des entreprises qui possèdent des réserves de combustibles fossiles est fortement surévaluée, ce qui pourrait causer un énorme choc sur le marché.

Un système progressant vers la transition énergétique pourrait aussi servir à protéger contre un tel choc. Largement adopté en Allemagne, le concept de démocratie énergétique est un mouvement populaire portant en son cœur des solutions propres et efficientes en matière d'énergie. Il se caractérise par la participation du public à la transition énergétique, la décentralisation des systèmes énergétiques et une propriété locale renforcée.

Un soutien fort du public fournit aux start-up un terrain propice pour le développement d'idées qui répondent aux conditions locales, telles que l'ensoleillement, la quantité de vent ou la présence de cours d'eau. Des solutions modulées, enracinées dans les localités, offrent des opportunités d'emploi et garantissent aux citoyens une part dans leur succès.

La transition énergétique crée aussi une forte demande en investissements infrastructurels, ce qui est central à l'activité économique et représente un investissement sûr à long terme. Tandis que les gouvernements cherchent des moyens de stimuler leurs économies, cela apparaît comme un pari gagnant ; un rapport publié l'année passée par New Climate Economy indique qu'“investir dans des infrastructures durables est la clé pour affronter les trois défis majeurs auxquels fait face la communauté mondiale : la relance de la croissance, la réalisation des Objectifs de développement durable et la réduction du risque climatique conformément à l'Accord de Paris.” L'organisation estime que dans les 15 prochaines années, l'économie mondiale investira quelque 90 trillions de dollars dans les infrastructures.

L'Allemagne – plus que tout autre pays – et ses citoyens, sont engagés dans la transition énergétique. Qu'une idée comme la démocratie énergétique – qui bouleverse la pensée traditionnelle en matière de services publics – bénéficie d'un si large soutien est encourageant. Pour profiter pleinement de l'opportunité qu'elle offre de secouer les marchés traditionnels de l'énergie, nous avons besoin de pionniers. Ces derniers aideront ensuite les autres à saisir les opportunités et à développer leurs propres idées et visions sur la manière de réussir dans leurs communautés.

>>> Bertrand Piccard fut l'intervenant principal du Dialogue de Berlin sur la transition énergétique, qui s'est tenu du 20 au 23 mars 2017.

Image: © Jutta Benzenberg/World Bank via Flickr

^