fr | en
Quelques mois après son tour du monde en ballon, Bertrand accepte de soutenir les projets du Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP). Des villages les plus démunis jusqu’aux ministères, Bertrand s’engage dans des programmes de lutte contre la pauvreté à travers l’éducation des femmes et leur insertion dans une vie professionnelle. Durant trois mandats en tant que «Goodwill Ambassador» des Nations Unies, de 1999 à 2011, ses actions se sont déroulées principalement en Inde, mais aussi en Amérique du Sud lors de plaidoyer auprès de plusieurs gouvernements et en Europe pour des campagnes d’information et de levée de fonds.

«It is not acceptable to leave 1/2 of humankind without basic rights: not only morally, but also for the safety of the world. An imbalance always create great friction even revolution; not only morally, but also rationally. 1/2 of the world doesn’t have access to the goods and services they need. This is not only cruel and unsafe, it is in contradiction with all the economical rules! But don’t let me be misunderstood, solidarity doesn’t mean sharing the wealth of rich with the poor, because everyone will then become poor. Solidarity means sharing potentials, helping development, undertaking political actions to fight against starvation, developing educational and health programs, respecting the value of life and human beings on this planet.»
Opening Speech Of the U.n. SOcial SUmmit 2000

© IFPD
© UNFPA

Dans le cadre du fonctionnement de ses agences, les Nations Unies nomment régulièrement des Ambassadeurs Itinérants pour des actions de terrain auprès des autorités locales, de la population et des média. Bertrand rejoint Carl Lewis, Ronaldo, Michael Schumacher, David Beckam ou Angelina Jolie comme United Nations Goodwill Ambassador.

L’objectif du Millénaire de réduction de la pauvreté dans le monde ne sera atteint que si l’ensemble des pays riches acceptent de consacrer 0,7% de leurs PNB à l’aide au développement

Kofi Annan

video3
video

Champion of the Earth 2012
Depuis le début de Solar Impulse, des liens se sont également créés avec l’UNEP, l’Agence des Nations Unies pour l’Environnement, qui s’est intéressée à la façon dont ce projet promeut les technologies susceptibles de diminuer l’impact de l’homme sur la nature. En prélude à la conférence des Nations Unies à Rio, Bertrand a été nommé Champion of the Earth 2012.

© IFPD © IFPD
29_6
28_6
^