fr | en
Nanjing, le 21 avril 2015
02/05 - 2015

Nanjing, le 21 avril 2015

C’est le vol de l’équipe autant que le mien. Bloqués par la météo à Chongqing depuis 3 semaines, nous commencions à désespérer de trouver un bon créneau pour gagner Nanjing. André a dû retrourner en Suisse pour soigner un zona, et je le remplace au pied levé dans le cockpit.

Quel cadeau inattendu ! Les méandres du Yangtze, que je perds et retrouve derrière chaque colline ; des montagnes boisées taillées par des gorges et des falaises abruptes ; des milliers de petits lacs minuscules qui réfléchissent le soleil couchant ; et, ça et là, des villes immenses, de plusieurs millions d’habitants, dont je n’ai jamais entendu parler.

Juste derrière les lumières de Nanjing, un accueil triomphal de l’équipe, à la mesure de l’attente, à la mesure de la crainte de ne pas voir arriver l’avion. Un instant de bonheur qui me réconforte, alors qu’un SMS m’annonce simultanément le décès de quelqu’un que je chérissais tout particulièrement…

 

Blog publié en partenariat avec carandache.com

^